Le pagne du prophète

1378
prophet-Muhammad
prophet-Muhammad

Le  pagne (izâr) du prophète


Abou Bourda rapporte de son père qu’il a dit : °Âïcha – qu’Allah l’agrée – nous a sorti un vêtement rapiécé et un pagne rêche, puis elle a dit : « Le messager d’Allah – prière et salut d’Allah sur lui – a rendu l’âme en portant ses deux vêtements. »

Al Ach°ath ibn Soulaym rapporte : j’ai entendu ma tante rapporté de son oncle qu’il a dit : alors que je marchais dans les rues de Médine, j’entendis derrière moi un homme m’interpeller ainsi : « Lève ton pagne ! c’est plus pieux. »(1) C’était le messager d’Allah – prière et salut d’Allah sur lui – et je lui répondis : « Ô messager d’Allah, ce n’est qu’un simple vêtement à rayure… »(2)
Il dit : « Ne suis-je pas pour toi un exemple à suivre ? »
Je le regardai et constatai alors que son pagne était à mi-mollet.

Salama ibn Al Akwa° rapporte que °Othmane ibn °Affân portait son pagne à mi-mollet et a dit : « C’est ainsi que mon compagnon portait son pagne. » Il voulait dire par-là : le prophète – prière et salut d’Allah sur lui.

Houdayfa ibn al Yaman – qu’Allah l’agrée – rapporte : le messager d’Allah – prière et salut d’Allah sur lui – m’a pris par le mollet et m’a dit : « Voilà où doit s’arrêter le pagne. Si tu veux malgré tout le porter plus bas, le pagne ne doit pas couvrir les chevilles. »
Chapitre suivant : comment le prophète s’asseyait, s’accotait et s’adossait.
————————————————————————————————————————————-

Notes et commentaires :

(1) C’est-à-dire : ne le laisse pas traîner au sol. Retour au texte

(2) Il voulait dire par-là que ce n’était pas un vêtement de grande valeur et que cela importait peu qu’il traînât au sol. Retour au texte

Haut