Comment le prophète s’asseyait, s’accotait et s’adossait

931
prophete
prophete

Comment le prophète s’asseyait, s’accotait (1) et s’adossait

°Abbâd ibn Tamim rapporte de son oncle qu’il a vu le prophète – prière et salut d’Allah sur lui – allongé dans la mosquée, les jambes croisées l’une sur l’autre.

 

Abou Sa°îd al Khoudri – qu’Allah l’agrée – rapporte que lorsque le messager d’Allah – prière et salut d’Allah sur lui – s’asseyait dans la mosquée, il serrait ses jambes contre son ventre et tenait ses genoux avec ses mains.(2)

 

Jâbir ibn Samoura – qu’Allah l’agrée – rapporte qu’il a vu le messager d’Allah – prière et salut d’Allah sur lui – s’appuyer sur un oreiller posé à sa gauche.

 

Abderrahaman ibn Abi Bakra – qu’Allah l’agrée – rapporte de son père que le messager d’Allah – prière et salut d’Allah sur lui – a dit :

« – Voulez-vous que je vous informe des plus grands péchés ? »

« – Bien sûr, Ô messager d’Allah ! », répondit l’assemblée.

« Associer à Allah et la désobéissance aux parents. »

Il s’assis et s’adossa, puis ajouta : « Et le faux témoignage ! ou le mensonge !! »

Il ne cessa de répéter cette dernière phrase, à tel point que nous avons dit : « S’il pouvait se taire… »(3)

 

Abou Jouhayfa – qu’Allah l’agrée – rapporte que le messager d’Allah – prière et salut d’Allah sur lui – a dit : « Quant à moi, je ne mange pas en m’accotant sur quelque chose. »(4)

 
Chapitre suivant : le niveau de vie du prophète.
———————————————————————————————————————————

Notes et commentaires :

(1) S’accoter : s’appuyer et se caler sur ou contre quelque chose. Retour au texte

(2) Cette position assise s’appelle en arabe « al ihtibâ’ ». Certains savants considèrent qu’elle est déconseillée pendant le prêche du vendredi, car elle peut être cause de somnolence ou de perte des ablutions. Il est rapporté dans un hadith que le prophète – prière et salut d’Allah sur lui – aurait effectivement interdit de s’asseoir ainsi quand l’imam fait son sermon, mais sa chaîne de transmission comporte deux transmetteurs peu fiables, ce qui explique pourquoi il y a divergence sur son authenticité. Toujours est-il que le hadith cité ici par l’auteur est authentique et démontre donc que le prophète lui-même s’est assis de la sorte. Ce qui signifie que si elle est avérée, l’interdiction n’est pas au sens strict mais simplement une recommandation. Et Allah est plus savant. Retour au texte

(3) Par amour et miséricorde envers lui, les compagnons n’aimaient pas quand une chose le contrariait. Retour au texte

(4) Il n’est pas interdit de manger en s’appuyant sur un oreiller ou en s’accoudant, mais cette position est déconseillée car elle favorise l’excès de nourriture et ressemble à la pratique des gens orgueilleux. Retour au texte
 
Haut