Continuer à manger ou boire avec la conviction que c’est toujours la nuit

260

Selon l’avis le plus probant, ce jour de jeûne reste valide, à condition de s’arrêter de manger et de boire dès que l’aube est clairement apparue ou que l’information est parvenue.

  • La règle générale est que « Toute chose reste comme elle est jusqu’à preuve du contraire. »

« الأَصْلُ بَقَاءُ ما كانَ عَلَى ما كانَ »

En application de cette règle, « la nuit reste la nuit jusqu’à preuve du contraire ».

  • ‘Adiyy ibn Hātim (qu’Allah l’agrée) a dit : « Lorsque ce verset descendit {Mangez et buvez jusqu’à ce que vous distinguiez le fil blanc de l’aube du fil noir [de la nuit].}, je pris deux cordes : une noire et une blanche, et je les mis sous mon oreiller. Je me mettais alors à les regarder et lorsque le fil blanc m’apparue, je m’arrêtai de manger. Le lendemain, j’informai le prophète (paix et salut sur lui) de ce que j’avais fait. Il me dit : « Ton oreiller doit être vraiment très large, si le fil blanc et le fil noir était en dessous ! Il s’agit plutôt de la blancheur de l’aube et de la noirceur de la nuit ! » Rapporté par al-Boukhari et Mouslim.

‘Adiyy (qu’Allah l’agrée) avait manifestement continué à manger bien après l’apparition de l’aube, puisqu’il pouvait distinguer la couleur des cordes. Or, le prophète (paix et salut sur lui) lui a expliqué son erreur mais sans lui ordonner de rattraper son jour de jeûne.