Les préliminaires : s’embrasser, se caresser, à condition de pouvoir se retenir

838

Selon l’avis le plus probant des savants, il est permis aux époux en état de jeûne de s’embrasser et de tout faire – en dehors de l’acte sexuel – à condition d’être sûr de pouvoir se retenir.

  • Aïcha (qu’Allah l’agrée) a dit : « Le prophète (paix et salut sur lui) embrassait en état de jeûne, il caressait en état de jeûne, mais il retenait beaucoup plus sa libido que vous. » Rapporté par al-Boukhari et Mouslim.
  • Aïcha (qu’Allah l’agrée) a dit : « Le prophète (paix et salut sur lui) m’embrassait, alors que nous jeûnions tous les deux. » Rapporté par Abou Dāoūd. Ce hadith est authentique (sahih).
  • Hafça (qu’Allah l’agrée) a dit : « Le prophète (paix et salut sur lui) embrassait en état de jeûne. » Rapporté par Mouslim.
  • Masroūq interrogea Aïcha (qu’Allah l’agrée) : « Qu’est-il permis au jeûneur avec sa femme ? » Elle répondit : « Tout sauf l’acte sexuel. » Rapporté par Abder-Razzāq. Ce hadith est authentique (sahih).

Néanmoins, s’il y a le moindre risque, cette pratique est illicite. C’est pourquoi, certains compagnons l’interdisaient.

  • Nāfi° rapporte qu’Ibn Omar (qu’Allah l’agrée) interdisait au jeûneur d’embrasser et de caresser. Rapporté par Mālik dans « al-Mouwatta’ ». Ce hadith est authentique (sahih).

 °Ourwa ibn az-Zoubayr (qu’Allah les agrée) a dit : « Je pense qu’embrasser pour le jeûneur ne mène à rien de bon. » Rapporté par Mālik dans « al-Mouwatta’ ». Ce hadith est authentique (sahih).

En conclusion : même si ce n’est pas illicite, cette pratique est à éviter pour le jeûneur et la jeûneuse, sauf s’ils sont sûrs de ne pas éveiller leur libido. Sinon, et s’il y a le moindre risque d’annuler son jeûne, cette pratique est illicite.