Rompre son jeûne avant d’être sûr que ce soit l’heure

76

Si l’on se rend compte que ce n’est pas encore l’heure de rompre le jeûne, il faut immédiatement cesser de manger et de boire, puis reprendre immédiatement son jeûne.

En effet, la sacralité du jour doit être respectée. Continuer de manger ou de boire constitue une profanation volontaire et ce jour de jeûne devra être rattrapé.

Mais même s’il s’est tout de suite repris et à cesser de manger ou de boire, il est plus prudent de rattraper ce jour, car il aurait dû attendre et ne pas se précipiter. Il doit également se repentir de ce péché. C’est l’avis des 4 imams.

  • La règle générale est que « Toute chose reste comme elle est jusqu’à preuve du contraire. »

« الأَصْلُ بَقَاءُ ما كانَ عَلَى ما كانَ »

En application de cette règle, « le jour reste le jour jusqu’à preuve du contraire ». Il n’est donc pas permis de rompre le jeûne tant que l’on n’a pas la preuve que le soleil s’est bien totalement couché.

  • Omar (qu’Allah l’agrée) rompit le jeûne et les gens le rompirent avec lui. Le muezzin monta pour faire l’appel à la prière et s’écria alors : « Vous les gens ! Le soleil ne s’est pas encore couché ! » Omar (qu’Allah l’agrée) dit : « Celui qui avait rompu son jeûne, qu’il rattrape un jour à la place. » Rapporté par al-Bayhaqi. Ce hadith est authentique (sahih).