Se rincer la bouche et le nez sans exagérer

285

Il est permis au jeûneur de se rincer la bouche et le nez, en cas de besoin, en particulier pour faire ses ablutions. Ceci, à condition de ne pas inspirer trop fort. Sinon, cela est détestable, car il y a un risque d’avaler de l’eau.

  • Laqīt ibn Sabira (qu’Allah l’agrée) rapporte que le prophète (paix et salut sur lui) a dit au sujet des ablutions : « Inspire bien l’eau par le nez, sauf si tu jeûnes. » Rapporté par Abou Dāoūd et at-Tirmidhi. Ce hadith est authentique (sahih).

L’auteur du commentaire du « Condensé de Khalīl » (Moukhtaçar Khalīl) [malékite] a dit : « Il est permis de se rincer la bouche à cause de la soif ou d’autres raisons, et donc, a fortiori, lorsque cela est nécessaire, comme pour les ablutions. Mais c’est détestable de le faire sans raison, car il y a un risque de rompre son jeûne si cela arrive jusqu’à la gorge. »

Concernant celui qui se rince la bouche à cause de la soif, puis qui ravale sa salive, après avoir recracher l’eau de sa bouche, l’auteur a dit : « S’il se rince la bouche à cause de la soif, par exemple, puis qu’il ravale sa salive, il n’y a pas d’incidence, tant que le goût de l’eau a disparu et qu’il ne reste plus que la salive. »