Plus 400 personnes pour la pose de la 1ere pierre de la mosquée de Gennevilliers

364

Plus de 400 personnes ont assisté samedi après-midi à la pose de la première pierre de la future mosquée de Gennevilliers (Hauts-de-Seine), a constaté une journaliste de l’AFP.

Après la pose de la première pierre sous une pluie battante, la foule rassemblant fidèles, élus et représentants des différents cultes, s’est réfugiée dans une salle toute proche pour assister à la signature du bail du terrain, d’une durée de 99 ans, offert par la municipalité pour un euro symbolique.

« Nous travaillons dessus depuis 10 ans, c’est un grand moment », a déclaré à l’AFP Mohammed Benali, président de l’association Annour en charge du projet.

La mosquée sera construite sur un terrain de 2100 m³ situé dans le quartier des Grésillons, quartier en plein développement. « Il est essentiel qu’un lieu de culte ne soit pas dans un lieu caché, qu’il prenne sa place dans un quartier en évolution », a expliqué le maire PCF de Gennevilliers, Jacques Bourgoin.

L’association Ennour a déjà récolté 900.000 euros, selon son président, et espère atteindre au plus vite les 1,3 millions nécessaires pour la première tranche des travaux. L’argent provient essentiellement de collectes auprès des Gennevillois et des mosquées de la région parisienne. Un accord passé entre l’association Annour et la municipalité interdit les dons provenant de l’étranger.

La nouvelle mosquée pourra accueillir les 1.500 fidèles qui pour l’instant se réunissent dans les sept salles de prière que compte la ville.

la-croix